Twitter Facebook

Place d’Armes

Au nord du Château Frontenac, se trouve la Place d’Armes, autrefois appelée << La Grande Place >>, puis << Rond de Chaines >> car elle était entourée d’une ceinture de chaînes, après 1824. C’était le lieu des parades militaires, des harangues publiques et des rendez-vous de la haute bourgeoisie, sous le régime français et le début du régime anglais. Au centre de cette place, une fontaine, de style gothique, surmontée du monument de la Foi en granit et en bronze, inaugurée en 1916, rappelle le tricentenaire de l’arrivée des Pères Récollets en 1615.

Le Musée du Fort, restauré en 1964, est situé à l’angle nord-est de la Place d’Armes. Les techniques son et lumières, sur une maquette de 450 pieds carrés, servent à reproduire les six siages et les fameuses batailles de Québec: le raid des Kirke, les vaines invasions de Phipps et Walker, les batailles des Plaines d’Abraham et de Sainte-Foy, le siège d’Arnold et Montgomery durant la Révolution américaine. Le Musée du Fort offre un spectacle continuel presque tous les jours de l’année et les soirs d’été.

Sur le coin opposé, à l’angle des rues du Fort et Sainte-Anne, un édifice érigé en 1805 et restauré, par la Province dans son état original en 1964, abrite le bureau d’accueil touristique du gouvernement du Québec et un magasin de la Société des Alcools du Québec. Connu sous le nom d’édifice Union, il devint, en 1808, le centre des réunions du << Club des Vivants club très bourgeois également appelé << Barons’ Club.

Du coin supérieur de cette place, remontez la rue Saint-Louis. Le premier édifice, à votre droite, est le Palais de Justice, de style Renaissance française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *